jeudi 16 août 2012

Si j’étais un animal, je serais …


Un chat !

Pour le calme, la sensibilité et la douceur de ce magnifique animal. Mais également pour sa vivacité, son indépendance, son allure décidée et… son caractère parfois bien trempé.

Amoureuse des chats, je le suis sans conteste. Les mauvaises langues diront que j’en suis même un peu fofolle. Mais qu’importe ! J’assume ce petit brin de frivolité que je partage avec d’autres adoratrices rencontrées au fil de la vie. Que de bavardages essentiellement axés sur nos Minets et Minettes… Que de temps passé entre copines à vanter les exploits de nos chères bêbêtes…

La gent masculine quant à elle est moins encline à faire part ouvertement de ses sentiments à l’égard de ces extraordinaires félins. Question de machisme sans-doute. Mais de nos papotages ressort le fait que nos conjoints vouent à ces petits êtres une admiration tout aussi inconditionnelle que la nôtre. Soirée-canapé, reportage-photo, rappel nocturne (en caleçon et l’air inquiet) armé de l’indispensable boîte de croquettes, séance de gratouilles et libre accès à la table dès que nous avons le dos tourné sont autant de preuves de cette vénération secrète. Messieurs, nous vous avons démasqués !

Dans la logique de cette révélation, notre famille s’est agrandie cette année. Non pas d’un chat mais… de deux s’il vous plaît. Et plus précisément de deux minettes. Courant mai est arrivée à l’improviste dans notre jardin une ravissante jeune chatte qui n’en est plus repartie. A l’issue d’âpres discussions, nous l’avons baptisée Gribouille. Puis fin juin, comme convenu avant l’arrivée de notre nouvelle pensionnaire, nous avons adopté de manière plus officielle un Bébé beige aux yeux bleus répondant au doux nom de Plume. Nos "filles" s’entendent maintenant à merveille et sont au cœur de la majorité de nos conversations.

De cette réorganisation familiale à la dénomination de ma nouvelle activité, il n’y avait qu’un pas que j’ai franchi allègrement.

Vous l’aurez compris, Plume & gribouilles me ressemble en évoquant l’écriture, la lecture et les papotages, les chats et les traits de caractère mentionnés ci-dessus qui leur sont associés, sans oublier un petit côté fantaisiste et décalé qui permet parfois de dédramatiser… sans rien enlever au sérieux !


A Vladimir, Coquine, Pitchoune et tous les autres Matous et Minettes qui m’ont fait l’honneur de leurs câlins et de leurs ronrons...

xxx