lundi 6 mars 2017

Lettre à mon GPS

Cher GPS,

« Attention ! », « Faites demi-tour ! » Tels sont les conseils que tu nous donnes le plus souvent de ta voix froide et saccadée. Alors même que nous sommes dans une situation quelque peu délicate qui nous amène à suivre tes suggestions, judicieuses espérons-le, le ton que tu emploies n’est généralement pas de nature à nous rassurer.

Il en serait bien entendu tout autrement si, en ta qualité d’assistant à la conduite, tu t’adressais à nous de façon plus réconfortante. « Tout va bien, je suis là ! », ou simplement « Ne t’inquiète pas ! » sont des formules qui nous permettraient sans nul doute de relativiser face à un environnement inconnu, et potentiellement hostile. Si si !

Mieux encore, tel un compagnon de route bienveillant, tu pourrais te révéler enthousiaste et joyeux : « Chouette, un nouvel itinéraire que je ne connais pas encore ! » 

Et si tu faisais preuve d’un peu d’humour, cela égayerait bien évidemment nos trajets. Des remarques telles que : « Tourne à droite, non, l’autre droite, hahaha ! » nous donneraient le sourire, même dans les configurations routières les plus tendues.

Un esprit d’aventure de ta part pimenterait également nos voyages, et des commentaires comme « Le chemin de terre large d’un mètre sur la gauche ? Tentons ! » et « Tiens, cette route n’apparaît pas sur mes cartes, mais allons-y ! » nous ouvriraient parfois d’autre horizons.

Quant à des suggestions dignes d’un guide touristique, elles nous donneraient l’opportunité de découvrir les régions que nous parcourons : « Vous roulez sur la RN 113, et traversez Baillargues, charmante bourgade dotée d’une église du XIIIème siècle et d’une Vieille porte du XIVème siècle, actuellement en cours de réhabilitation », sans compter qu’un système d’alerte nous informerait des  éléments à ne pas manquer : « YES ! Vous êtes à vingt minutes d’une magnifique plage de sable, avec une eau à 25°C ! » ou « Zone commerciale à moins de deux kilomètres, super affaires à saisir ! »

Enfin, une voix sexy nous accompagnerait au volant de manière on ne peut plus agréable. Imagine que tu nous susurres : «  OK, Baby, tu es pleine de surprises… ! [smack] Et si on prenait à droite, tous les deux, mmmhhhh ? »

En bref, mon cher GPS, ce serait très appréciable s’il était possible de te programmer en fonction de notre humeur. Et si tu ne te contentais plus de nous guider froidement, ni ne nous accablais de reproches à la moindre liberté de notre part, ce serait merveilleux. Il me semble en effet que si tu étais plus positif, nos relations seraient grandement améliorées. 

Ah ! j’oubliais. Et si au démarrage, tu pouvais glisser un petit compliment tel que « Oh, tu as très bonne mine ce matin ! » ou « Ça va, tu as passé une bonne journée ? », ce serait vraiment le summum !

Sur ces suggestions qui, je l’espère, te sembleront opportunes, je te souhaite une bonne route.
          
          Domi 

PS : loin de moi l’idée de te vexer, alors je t’en conjure, ne le prends pas mal, et ne m’abandonne surtout pas !



Depuis quelque temps, j'avais envie de dire à mon GPS ce que j'avais sur le cœur quant à sa façon de me parler...
C'est désormais chose faite avec cette lettre que je lui adresse ! :-) 


Retrouvez toutes les prestations d'écriture sur le site