mercredi 29 août 2012

(Encore) un petit air de vacances...



Été… soleil et chaleur, plage et baignade, bronzage et crème solaire, chouchous, glaces et boissons fraîches…

Août… LE mois des vacances… et de mon anniversaire…

29 août… encore (plus que) 2 jours avant la fin du mois ; plus que (encore) 1 semaine avant la rentrée des classes. Dans moins d’1 mois l’automne sera là…

Actuellement, les sujets préférés des médias semblent être les différentes rentrées du moment : professionnelles, politiques, économiques, scolaires. Il paraîtrait même que certains enfants ont déjà repris le chemin de l’école (dixit J. P. Pernaut)…

Dans les grands magasins, les rayons papeterie et fournitures scolaires se vident. Déjà. Comme chaque année, nous avons oublié que la rentrée de nos petits écoliers devait se préparer dès la fin de l’année précédente…

Même Bison futé ne parle plus que du sens des retours…  de sens des départs il n’est malheureusement plus question…

D’ailleurs, il nous semble bien loin ce jour où les bagages s’amoncelaient dans l’entrée et où notre Chéri râlait en disant que TOUT cela ne tiendrait JAMAIS dans le coffre de la voiture pourtant dite familiale. Les hommes n'ont décidément pas le compas dans l'oeil...

Et à moins de faire partie des rares chanceux qui vont commencer leurs vacances et profiter des belles journées de septembre, des jolis coins désormais désertés ou presque et des tarifs hors saison, il est temps de se faire une raison : les vacances d’été sont sur le point de se terminer.

À nous, juilletistes et aoûtiens, il reste un joli teint hâlé, les inévitables babioles rapportées de gauche et de droite dont on ne sait que faire une fois rentrés à la maison et des centaines de photos (vive l’ère du numérique). Qu’il ne nous reste plus qu’à classer, un jour, quand nous en aurons le temps. Peut-être cet hiver, en même temps que celles de l’été dernier.

Il nous reste aussi les souvenirs qui n’appartiennent qu’à nous, ces petits détails qui nous ont amusés ou nous ont émus.

Et surtout,… il nous reste à raconter tout cela aux copines à la rentrée !

Alors, faisons abstraction des divers éléments extérieurs et perturbateurs qui nous rappellent constamment que chaque chose aussi agréable soit-elle a une fin et profitons de ces quelques beaux jours qui nous restent !

Ah tiens, il pleut…